Le groupement "Pour un Chablais où il fait bon vivre et travailler" demande:

  • que des mesures d’émissions soient effectuées en continu à la raffinerie de Collombey par des experts neutres,
  • que des mesures d’immissions correspondant aux substances émises soient effectuées en continu sur un réseau intercantonal coordonné à l’échelle du Chablais,
  • que des contrôles de la qualité de l’eau de surface et de la nappe phréatique soient effectués dans la plaine du Rhône du Chablais,
  • que les valeurs mesurées soient rendues publiques régulièrement,
  • que les mesures nécessaires pour la mise en conformité des installations soient réalisées sans délai et rendues publiques.

Seule une politique d'information transparente de la part de l'entreprise et de l'Etat permettra de restaurer la confiance des citoyens.

Ces exigences sont le minimum que l'on peut attendre d'une industrie dont les impacts sur l'environnement et la santé humaine sont potentiellement aussi importants.