Selon un rapport publié par le cadre national pour la réduction des émissions des raffineries de pétrole au Québec (3 février 2004), les principales sources d'émission des polluants atmosphériques des raffineries sont les suivantes:

Oxydes de soufre (SOx)

L'unité de Craquage
En chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, le craquage (cracking en anglais) est l'opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions de température et de pression, ainsi que la nature du catalyseur sont des éléments déterminants du cracking.

Oxydes d'azote (NOx)

Les émissions de NOx des raffineries proviennent surtout de la combustion des combustibles dans des fours et des chaudières. Le type de combustible utilisé a des conséquences significatives sur les émissions de NOx.

Monoxyde de carbone (CO)

L'unité de Craquage
En chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, le craquage (cracking en anglais) est l'opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions de température et de pression, ainsi que la nature du catalyseur sont des éléments déterminants du cracking.

Particules (totales, PM10, PM2,5)

L'unité de Craquage
En chimie, et plus particulièrement celle du pétrole, le craquage (cracking en anglais) est l'opération qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits, notamment des alcanes et des alcènes. Les conditions de température et de pression, ainsi que la nature du catalyseur sont des éléments déterminants du cracking.

Composés organiques volatils (COV)

Les COV sont émis à partir de différentes sources aux raffineries, notamment à partir de sources fugitives (équipement qui fuit par manque d'étanchéité), les réservoirs de stockage, les opérations de chargement et de déchargement, les systèmes d'eaux usées, les usines de déparaffinage et les circuits de vidange de procédés de raffinage.

Benzène

À l'état naturel, le pétrole brut contient de petites quantités de benzène. Les unités de reformage catalytique du naphta des raffineries produisent aussi du benzène. De nombreuses raffineries possèdent des installations de fractionnement qui leur permettent d'extraire le benzène de fractions intermédiaires afin de se conformer aux exigences sur les combustibles en limitant la teneur en benzène de l'essence; d'autres possèdent des unités d'extraction de composés aromatiques qui séparent les composés comme le benzène, le tuolène et le xylène. Les composés extraits sont employés dans l'industrie pétrochimique.